dimanche 27 février 2011

Imzad

Imzad

L'imzad, amzad, inzad, ou anzad est une vielle monocorde traditionnelle de la musique des Touaregs, nomades du Sahara.

Lutherie

Sa coque est constituée d'une demi-calebasse de 40 cm de diamètre, recouverte d'une peau percée de deux ouïes, et traversée d'un bâton faisant office de manche où est attachée la corde composée de crins de chevaux à l'aide d'une lanière. La fabrication d'un imzad nécessite en moyenne 6 à 7 jours.

Jeu

Il est essentiellement joué assis, par les femmes qui accompagnent ainsi en musique les poèmes et les chants des hommes qui rappellent l'essak, à travers l'évocation de l'honneur guerrier, l'amour courtois et le nomadisme.

La pratique de cet instrument tend aujourd'hui à disparaître. Il reste peu de femmes à savoir encore le manier.
Abdallah ag Oumbadougou se bat contre la disparition de cette coutume ancestrale avec son association Takrist n'Tada qui a ouvert des écoles à Arlit et à Agadez, au Niger, pour permettre la promotion de l'imzad auprès des jeunes filles. Egalement l'association sauver l'imzad qui se bat depuis les années 90 à la sauvegrade de cet instrument ancestral, âme de la culture touareg. Outre la mise en place d'écoles, de cours d'Imzad, et de Dar el Imzad (maison de l'Imzad,en cours de construction), l'association organise divers évenements et rencontres scientifiques internationales autour de cet instrument menacé de disparition.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire