dimanche 27 mars 2011

Proverbes Touaregue

- Quand on commence par le dialogue on aboutit à une solution
- Repousse l'obscurité et déplace toi librement dans la lumière
- Si Dieu est pour nous qui sera contre nous
- On entend le fracas des arbres qui tombent, mais pas le murmure de la forêt qui pousse
- Au bout de la patience il y a le ciel
- Il n'y a pas qu'un jour, demain aussi le soleil brillera
- Le monde est du côté de celui qui est debout
- Un peuple sans culture, c'est comme un homme sans paroles
- Tourne ton visage vers le soleil ainsi l'ombre restera-t-elle derrière toi
- Se cacher dans la parole ? Mieux vaut se cacher dans le silence
- Ton ami d'aujourd'hui sera ton ami dans l'au-delà
- La bouche a un verrou qui est le silence
- Mieux vaut passer la nuit avec la colère que de se réveiller avec la haine
- L'arbre du silence porte les fruits de la paix
- Il faut creuser les puits aujourd'hui pour étancher les soifs de demain
- La culture est plus qu'un avoir elle est un être
- Il vaut mieux se lever sans savoir où l'on va que rester assis sans rien faire …
- Qu'importe si le chemin est long, du moment qu'au bout il y a un puits
- Voyager, c'est aller de soi à soi en passant par les autres







- Le courage de la goutte d'eau, c'est qu'elle ose tomber dans le désert
- Celui qui ne connaît pas le silence du désert, ne sait pas ce que c'est le silence
- Marche toujours en avant de toi-même comme le premier chameau d'une caravane
- Si tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens
- Si loin que nous portent nos pas, ils nous ramènent toujours à nous-mêmes
- Mieux vaut se briser la jambe que briser sa parole
- Le véritable combat, c'est d'être en paix avec soi-même
- La différence entre un jardin et un désert, ce n'est pas l'eau, c'est l'homme
- Lorsque quelqu'un te blesse tu devrais l'écrire sur le sable afin que le vent l'efface de ta mémoire, mais lorsque quelqu'un fait quelque chose de bon pour toi, tu dois l'écrire sur la pierre afin que le vent ne l'efface jamais
-Même si je ne la mange pas, je la déguste
-Il ne faut pas particulièrement participer à quelque chose pour en savourer les bienfaits. Nous pouvons avoir du plaisir rien qu’en imaginant le plaisir de l’autre. Les rêves ont leur place dans la vie, une vie sans rêve est comme une terre sans pluie.

source

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire