jeudi 24 novembre 2011

Le désert, je ne le vends pas.


Le désert,
Je ne le vends pas,
Je l’aime.
Je ne renonce pas à sa sueur.
Je ne m’assieds pas dans des réunions
Qui parlent de son départ.
Cela sera ainsi jusqu’à ce que mes os
Se mêlent à ses cailloux.
Compagnons, aidez-moi
Nous allons rassembler ses rocs
Pour bâtir un jardin
Où nous ferons la sieste
Sous son ombre.
Le désert,
Je ne le vends pas,
Je l’aime.
Je ne renonce pas à sa sueur.
Kedhou Ag Ossad

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire