samedi 28 janvier 2012

Chet Boghassa

Celles de Boghassa n’apprendront pas
Que nous avons pris la fuite dès le premier coup
C’est à ces hommes que le front a confié cette mission
Il les a laissés ici pour éprouver leur valeur
Nous nous libérerons avec de vieux fusils
Avec quelques couteaux, et même des pierres s’il le faut,
Ou bien nous mourrons tous ensemble
Et lorsque je me souviens de ce combat
Mené à l’aube, sans eau,
Je sais que nous comptons des hommes valeureux .



Abdallah Hassan - Tinariwen
Traduction : Nadia Belalimat

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire