mercredi 25 avril 2012

Proverbes et sagesse touaregue


  • Éloignez vos tentes, rapprochez vos coeurs.
  • Quand tu vois la lune entourée d’un halo, c’est qu’un roi voyage à sa clarté.
  • Crains le noble si tu le rapetisses : crains l’homme de rien si tu l’honores.
  • Celui qui boit dans une cruche (le sédentaire) n’est pas guide.
  • Si longue que soit une nuit d’hiver, le soleil la suit.
  • La vipère prend la couleur des pays qu’elle habite.
  • Rire de terre cuite.
  • La main que tu ne peux pas couper, baise-la !
  • Celui qui t’aime, fût-il un chien, tu l’aimeras aussi.
  • Mieux vaut passer la nuit avec la colère qu’avec le repentir.
  • Les raisonnements sont l’entrave du lâche.
  • Une seule main, si elle n’a pas sa soeur, quoi qu’elle fasse, n’ouvrira pas un double noeud.
  • Lorsqu’un noble étend, pour te servir de tapis, le morceau d’étoffe qu’il porte comme vêtement, ne t’assieds pas en plein milieu.
  • Le déshonneur, l’enfer même l’a en horreur.
  • Entre vivants on est de revue.
  • Celui qui se met une corde au cou, Dieu lui donnera quelqu’un qui la tirera.
  • Au pays natal, la naissance ; en pays étranger, les habits.
  • La paume de la main n’éclipse pas le soleil.
  • Le coléoptère, aux yeux de sa mère, est une gazelle.
  • Le chemin frayé, même s’il fait des détours ; le roi, même s’il a vieilli.

Extrait du livre Ermite du Sahara .. Charles De Foucauld

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire