lundi 24 décembre 2012

L'amour est une peste


Amis, pardonnez mon propos.
Ce que je dis est pure vérité
L'amour est une peste foudroyante.
Il déchire aussi bien les jeunes que les vieillards.
Il s'en prend même au fiancé.
Celle que j'aime, je peux la suivre même au fond du puits de Laghlagh.
Là où, dans la boue, l'hyène rayée a mis bas.
Là où grouillent les serpents,
Rampent les scorpions et bêle le python.
Même de nuit, j'y entrerai pour couvrir son cou de mille baisers
Et enlacer de mon bras son épaule et son dos.
Que nos vies cessent le même jour, je le souhaite.
Si cela est possible, si cela est légitime.
Alors pour Dieu et la miséricorde,
Unis dans le même sacrifice funéraire, que notre tombe soit une.
Et maintenant, mes amis, écoutez :
Si quelqu'un de vos dit qu'elle a donné naissance
A mille enfants illégitimes,
Je préfère sa race à ces rumeurs.
Parce que, elle et moi, ne sommes entrés dans la tente : Avant que le marabout, ce lettré que tous disent savant,
Ne scelle notre mariage.

Kourman Ag Eleslassou

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire