vendredi 8 août 2014

Mère Tamasheq


"lI n'est pas un Touareg qui ne pense à exalter sa mère. Elle est l'âme et le cœur du désert. Elle fait les travaux les plus durs lorsque les hommes partent en caravane. Elle s'occupe des animaux, pile le mil, s'impose les corvées d'eau, abreuve les bêtes, assume l'éducation des enfants. Elle est gaie et heureuse. Le soir, elle chante, elle danse, récite des poèmes et tire de l'imzad, ce violon à une corde, des mélodies qui, lors des veillées nocturnes, apaisent ou exaltent les femmes et les hommes." Mano Dayak

1 commentaire:

  1. Indeed. A mother/wife, for the very least, is the Minister of Domestic Affairs :)

    RépondreSupprimer